Sommeil, heure du coucher et équilibre

Dans une étude de 2010, l’heure du coucher avait une influence sur le système immunitaire, ce qui n’était pas le cas de la durée du sommeil. Les sujets qui se couchaient tard (aux environs de 2-3h du matin) avaient un taux de lymphocytes inférieur de 24 % à celui de ceux se couchant tôt (entre 23h et minuit). Le taux de granulocytes de ceux se couchant tard était également 18 % plus élevé que celui des sujets se levant tôt.

Une étude de 2009 indique que les adolescents qui se couchent après minuit ont plus de mal à contrôler leurs impulsions. Parmi les facteurs liés à un coucher après minuit, on retrouve: l’âge, un nombre important d’heures passées à regarder la télévision et l’absence de participation à une activité parascolaire.

Une étude concernant des centenaires a montré que tous se couchaient tôt le soir, n’avaient pas de problèmes pour s’endormir, se réveillaient tôt le matin, faisaient une sieste durant l’après-midi et ne prenaient pas de somnifères. Les auteurs concluant que la quantité et les habitudes de sommeil pourraient avoir une grande influence sur la longévité.

Durée du sommeil

Elle serait, en France en 2009, d’un peu moins de 7 h en semaine et un peu moins de 8 h le week-end, soit une réduction de près d’une heure et demie depuis un demi-siècle. Scientifiquement, il est conseillé de dormir environ 7 h 30 par jour, avec si besoin une sieste de 10 à 15 min maximum

L’article Wikipedia

Vous pouvez lire aussi:

Quelques petits conseils pour mieux dormir

Stress et sommeil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *